Demain, des vaccins à base de micro-organismes ?

La flore commensale protège les muqueuses contre des agents pathogènes mais au-delà, elle module la qualité et la quantité des réponses immunitaires innées et adaptatives systémiques. Dès lors, pourrait-elle être à la base de vaccins préventifs mais aussi thérapeutiques ? C’est la question que pose un chercheur américain dans la revue Cold Spring Harbor Perspectives in Biology. L’éventualité d’une telle approche nécessite d’explorer davantage les mécanismes sous-jacents à la régulation du système immunitaire par le microbiote mais aussi de caractériser les bactéries ou les groupes de bactéries qui supportent cette fonction. Il faudra dans un second temps obtenir des réponses immunitaires spécifiques et durables chez l’animal en utilisant des constituants du microbiote humain. Les preuves s’accumulent également sur l’impact du microbiote dans le contrôle de la croissance tumorale. Sélectionner des bactéries qui permettraient de stimuler la réponse immunitaire contre les tumeurs et son microenvironnement est également une piste intéressante. Si l’auteur a bien conscience à ce stade d’être dans la spéculation, il rappelle que poursuivre les recherches dans cette direction ouvrira certainement de nouvelles perspectives qu’il est pour l’heure difficile de prévoir.

Sources
Littman DR. Do the Microbiota Influence Vaccines and Protective Immunity to Pathogens? If So, Is There Potential for Efficacious Microbiota-Based Vaccines? Cold Spring Harb Perspect Biol. 2017 Apr 21. pii: a029355.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28432131