Infections respiratoires du nourrisson : rôle du microbiote

Les infections respiratoires du nourrisson pourraient être sous influence du microbiote respiratoire.

La qualité du développement du microbiote respiratoire joue un rôle dans le risque de survenue d’infections respiratoires chez le nourrisson au cours des premiers mois de vie et est influencée par différents facteurs environnementaux. C’est ce qu’indique une étude conduite par une équipe anglaise qui a analysé la composition du microbiote nasopharyngé de 112 enfants pendant leur première année de vie. Ils ont constaté que ceux qui avaient subi le plus d’épisodes d’infections respiratoires au cours de cette période présentaient un processus de maturation de leur microbiote respiratoire accéléré par rapport aux enfants moins souvent malades et que cette accélération était favorisée par plusieurs facteurs : la présence de jeunes frères et sœurs au domicile, un mode de garde en collectivité, une naissance par césarienne ou encore un allaitement non maternel.
Ainsi, chez les nourrissons ayant eu au plus deux épisodes infectieux, Corynebacterium et Dolosigranulum spp. puis Moraxella sont tour à tour prédominants au cours des trois premiers mois avant que le microbiote respiratoire ne se stabilise. Or, un accouchement par voie basse ou encore l’allaitement maternel favorisent, au cours de cette phase de maturation, l’abondance des deux premiers genres bactériens et la prédominance tardive de Moraxella. A l’inverse, chez les nourrissons ayant connu au moins trois épisodes infectieux, le microbiote respiratoire est enrichi en Neisseria spp. ou encore en Prevotella spp. dont la colonisation est associée à l’allaitement non maternel. L’exposition aux antibiotiques jouerait également un rôle avec notamment une diminution de Corynebacterium et Dolosigranulum spp.

Source
Bosch AATM et al. Maturation of the Infant Respiratory Microbiota, Environmental Drivers and Health Consequences: A Prospective Cohort Study. Am J Respir Crit Care Med. 2017

    infection naso-pharyngée pneumologie obstétrique nourisson