Alimentation et santé : le rôle du microbiote intestinal dans les maladies métaboliques

Le dossier thématique « Alimentation et santé : le rôle du microbiote intestinal dans les maladies métaboliques » publié en juillet fait le point des connaissances scientifiques concernant le rôle des microbiotes sur le métabolisme (ensemble des réactions chimiques et biologiques qui s'accomplissent dans l'organisme).

Vignette

De récentes publications soulignent le lien que le microbiote intestinal entretient avec l’alimentation et certaines maladies comme le diabète (de types 1 et 2) ; elles laissent également entrevoir les éventuels bénéfices des thérapeutiques basées sur l’utilisation de probiotiques et de prébiotiques.

 

On y apprend par exemple que nous ne sommes pas égaux devant les effets positifs d’une alimentation équilibrée. La faute à nos microbiotes intestinaux, dont aucun ne ressemble en tous points à un autre, même entre jumeaux. En fonction des bactéries majoritairement présentes, les effets d’une régulation diététique sur la flore intestinale diffèrent. Nos habitudes alimentaires influent également. Certains microbiotes peuvent se montrer plus résistants au changement de nourriture. Intégrer simultanément tous ces paramètres (habitudes alimentaires, composition personnelle et résilience de la flore intestinale) permettrait à terme, d’adapter n’importe quel régime à l'échelle de chaque individu.


Télécharger le dossier