La transplantation de microbiote fécal

La transplantation de microbiote fécal (TMF), aussi appelée greffe fécale ou greffe de selles, consiste à administrer les micro-organismes contenus dans les selles d’un donneur, jugé sain, pour rééquilibrer le microbiote intestinal d’un patient receveur.

L’efficacité de la TMF est pour le moment prouvée pour une seule pathologie (la colite à Clostridium difficile récidivante), mais la recherche travaille sur d’autres pistes thérapeutiques. Toutes les maladies dans lesquelles le microbiote intestinal est soupçonné de jouer un rôle suscitent l’intérêt des scientifiques : maladies digestives, troubles neurologiques comme l’autisme, obésité, dépression, etc.

Si les médias ne se sont emparés du sujet que récemment, la TMF est une technique médicale pourtant très ancienne. Son histoire remonterait à la médecine chinoise du IVe siècle. Comment la TMF est-elle encadrée ? Quels sont ses potentiels et ses limites ? État des lieux des avancées de la recherche.