Le statut des microbes en voie de réhabilitation

Les microbes, nos meilleurs amis ? Ce pourrait être le titre du livre de Marc-André Selosse dans lequel ce spécialiste des symbioses entend réhabiliter leur statut et changer le regard qu'on porte sur eux.

 

"Injustement connotés d'une nuance exclusivement négative", associés aux maladies ou à la décomposition, les bactéries, champignons et autres microorganismes qui parasitent les organismes vivants sont connus au travers de leurs seuls effets nuisibles. Dans "Jamais seul", Marc-André Selosse, professeur du Muséum national d’Histoire naturelle met, au contraire, en avant les qualités des microbes qui leur valent d'être indispensables à la vie.

L'auteur détaille les symbioses qui associent microbes et plantes, et explore les propriétés nouvelles qui en émergent et modifient le fonctionnement de chaque partenaire. Il décrypte les extraordinaires adaptations symbiotiques des animaux, qu’ils soient terrestres ou sous-marins. Premier exemple de cet accompagnement microbien, Euprymna scalopes, un petit calmar chassant la nuit pour ne pas être vu, mais qui voit lui-même ses proies grâce à la faible lueur qu'émettent les bactéries luminescentes qui le colonisent. L'auteur décrit également les compagnons microbiens avec lesquels nous coexistons – notre microbiote – et leurs rôles, parfois inattendus. Enfin, il démontre le rôle des symbioses microbiennes au niveau des écosystèmes, de l’évolution de la vie, et des pratiques culturelles et alimentaires qui ont forgé les civilisations.

 

Sources
Marc-André Selosse. Jamais seul. Ces microbes qui construisent les plantes, les animaux et les civilisations. Editions Actes Sud, Hors collection. Juin 2017. 368 pages.