Articles

Voir

On lève le pied sur le ménage ! les poussières protègeraient contre l'asthme !

Traquer la poussière pour prévenir l'asthme infantile serait inutile, voire contre-productif : le microbiote de certains allergènes serait en effet protecteur. Première maladie chronique chez l'enfant, l'asthme serait lié à une exposition précoce à des facteurs de risque environnementau...
Voir

Asthme et allergies : la preuve d’un « effet chien » protecteur ?

Comme l’a dit Brigitte Bardot, « un chien, un chat, c’est un cœur avec du poil autour » … et des bactéries à l’intérieur, pourrait-on ajouter. Pourquoi y être exposé tôt dans la vie nous serait-il profitable ?   Selon un nombre croissant d’études, certaines bactéries s...
Voir

Jeune maman : ne rejetez pas votre animal de compagnie, il pourrait prévenir les allergies et l'obésité de votre bébé !

En modulant la composition du microbiote intestinal des nouveau-nés, les animaux de compagnie réduisent le risque de développer ultérieurement une allergie ou une obésité à l’âge adulte. C'est la conclusion étonnante à laquelle sont parvenus des chercheurs canadiens qui ont examiné 746 nourrisson...
  1. 1
  2. 2
  3. >

Pages

Voir

Allergies

Eternuements, écoulement nasal… les pollens ne sont pas les seuls coupables ! Et si les microbiotes avaient eux aussi leur part de responsabilité…
  1. 1

Publications

Voir

Allergies : Le rôle des microbiotes

De récentes publications scientifiques apportent notamment de nouvelles données sur l’implication des différents microbiotes dans l’asthme, les allergies alimentaires (œuf, lait, arachides, etc…), la rhinite allergique ou encore la dermatite atopique.   On y apprend par exemple que le sta...
  1. 1

Medias


  1. 1