Magazine

Microbiota 15 - Avril 2022

Chères lectrices, chers lecteurs, les études épidémiologiques actuelles estiment que plus d’une personne sur 160 dans le monde pourrait être diagnostiqué comme souffrant d’un trouble du spectre autistique (TSA)1. Face à ces troubles dont les mécanismes physiopathologiques sont encore mal compris, la communauté scientifique progresse avec prudence. Les troubles du spectre de l’autisme, rangés dans la catégorie des troubles du neurodéveloppement (TND), recouvrent en effet des situations cliniques très variées. 

Une de ces situations cliniques nous est connue : 30 à 50 % des personnes atteintes de TSA présentent des symptômes gastro-intestinaux (douleurs abdominales, diarrhée, constipation…) qui affectent leur qualité de vie. L’hypothèse d’un lien entre microbiote intestinal et troubles du spectre autistique semble donc se dessiner et suscite un vif intérêt au sein de la communauté scientifique. Il est vrai que le microbiote intestinal est souvent décrit comme notre « second cerveau » et que certaines maladies neuropsychiatriques telle que la dépression s’associent à des déséquilibres du microbiote intestinal. Rappelons-aussi cette expérience : des souris à qui on a transplanté des bactéries intestinales provenant de personnes souffrant de TSA développeraient à leur tour des « comportements autistiques ». On le voit, les preuves des relations entre le microbiote intestinal et les TSA s’accumulent. L’article rédigé par le Pr Richard Delorme, lauréat de la bourse internationale de la Fondation Biocodex en 2021, et son équipe, vient étoffer ce faisceau d’indices déjà bien fourni.

L’article va même au-delà et suggère une implication du microbiote intestinal dans le comportement et la cognition de l’humain. Le microbiote intestinal permettra-t-il un jour de percer le mystère de l’autisme ? Si, comme l’indiquent les auteurs, des essais randomisés en double aveugle plus importants doivent être menés pour confirmer l’efficacité des thérapies microbiennes dans les TSA, le microbiote intestinal est une piste tangible à explorer pour comprendre les causes et mécanismes de l’autisme. Et ainsi redonner espoir à des milliers d’enfants.

Bonne lecture

BMI 22.09

1: https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/autism-spectrum-disorders

Publié le 25 avril 2022
Mis à jour le 26 avril 2022
Télécharger ce dossier

en_view en_sources