Vésicules bactériennes dans les urines : un marqueur pour l’autisme

Vignette

L’analyse de vésicules produites par les bactéries commensales et excrétées dans les urines fournit des informations valides sur la composition du microbiote intestinal des personnes autistes.

 

Les personnes autistes présentent une dysbiose du microbiote intestinal qui influencerait la sévérité des symptômes via l’axe cerveau-intestin. Des chercheurs coréens se sont intéressés aux vésicules extracellulaires produites par les bactéries commensales qui se retrouvent un peu partout dans l’organisme, et notamment dans les urines. Ces vésicules contiennent de l’ADN bactérien et renseignent donc sur les souches présentes mais également actives car productrices de vésicules, dans l’intestin.

Pour tester cette approche, les auteurs ont inclus dans leur étude 20 personnes autistes âgées en moyenne de 22 ans et 28 sujets contrôles volontaires sains d’âge comparable. Ils ont recueilli leurs urines et ont analysé les vésicules extracellulaires. Les résultats montrent des différences entre les microbiotes des deux groupes. Les auteurs ont effectué un travail descriptif par phyla, classes, ordres, familles et genres. Ainsi, par rapport aux sujets sains, ils ont observé chez les patients autistes, des diminutions des genres Pseudomonas, Sphingomonas, Agrobacterium, Achromobacter  et Roseateles et au contraire, des augmentations des genres Streptococcus, Akkermansia, Rhodococcus, et Halomonas. L’analyse des dysbioses observées à partir des vésicules bactériennes présentes dans les urines des personnes autistes était cohérente avec celle réalisée au cours de précédentes études à partir d’échantillons fécaux de patients.

Ces informations valident l’intérêt des vésicules extracellulaires très facilement accessibles dans les urines pour effectuer un suivi régulier du microbiote chez les patients autistes. Reste à valider ces résultats chez l’enfant. Ces vésicules extracellulaires pourraient ainsi contribuer au dépistage précoce (entre 1,5 et 3 ans) de cette pathologie.

 

Sources :

Lee Y ert al.  Rapid Assessment of Microbiota Changes in Individuals with Autism Spectrum Disorder Using Bacteria-derived Membrane Vesicles in Urine. Exp Neurobiol. 2017 Oct;26(5):307-317