Professionnels
de santé
Accès
grand public

Cystite

La cystite est déclenchée dans la plupart des cas par l’arrivée dans la vessie d’une souche d’Escherichia coli d’origine intestinale. Le microbiote urinaire est par ailleurs modifié en cas d’infection.

L’excès d’hygiène, un facteur de risque

La cystite touche 30 % des femmes au cours de leur vie. Les facteurs de risque comprennent l’obstruction des voies urinaires, les relations sexuelles, le sondage urétral, les dysfonctionnements neurologiques ou encore la grossesse. L’excès d’hygiène intime est aussi un facteur de risque, probablement au moins aussi fréquent que le défaut d’hygiène1,2.

Une bactérie d’origine intestinale

L’infection est d’origine bactérienne. Les souches impliquées sont naturellement présentes dans le microbiote intestinal mais distinctes de celles responsables des infections intestinales3,4. Escherichia coli est l’agent pathogène prédominant et les souches en cause font partie du groupe « ExPEC » pour extraintestinal pathogenic E. coli. La comparaison du microbiote urinaire de femmes présentant une cystite interstitielle met par ailleurs en évidence une réduction de la diversité microbienne et une augmentation des lactobacilles par rapport aux femmes saines5.

Des alternatives aux antibiotiques

Le traitement repose sur l’antibiothérapie mais l’augmentation de l’antibiorésistance est une préoccupation majeure avec une recherche d’alternatives. Des travaux portent sur la prévention de récidives par des applications vaginales ou des apports oraux de lactobacilles avec une preuve d’efficacité pour certaines souches de L. rhamnosus, L. reuteri, et L. crispatus6,7,8. Le niveau de preuve est néanmoins trop faible pour une utilisation en clinique6,7. La canneberge semble par ailleurs avoir une efficacité dans la  prévention des rechutes mais cela reste à prouver9

 

Sources :
1. Whiteside SA et al. The microbiome of the urinary tract--a role beyond infection. Nat Rev Urol 2015 ; 12 : 81-90. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25600098
2. Hilt EE et al. Urine is not sterile: use of enhanced urine culture techniques to detect resident bacterial flora in the adult female bladder. J Clin Microbiol 2014 ; 52 : 871-6. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3957746/
3. Köhler CD, Dobrindt U. What defines extraintestinal pathogenic Escherichia coli? Int J Med Microbiol 2011 ; 301 : 642-7. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21982038
4. Starcic Erjavec M et al. Virulence potential for extraintestinal infections among commensal Escherichia coli isolated from healthy humans†the Trojan horse within our gut. FEMS Microbiol Lett 2015 ; 362 : fnu061. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25657191
5. Siddiqui H. et al. Alterations of microbiota in urine from women with interstitial cystitis. BMC Microbiol. 2012 Sep 13;12:205. doi: 10.1186/1471-2180-12-205. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22974186
6. Beerepoot MA et al. Nonantibiotic prophylaxis for recurrent urinary tract infections: a systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials. J Urol 2013 ; 190 : 1981-9. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmedhealth/PMH0059210/
7. Reid G et al. Oral use of Lactobacillus rhamnosus GR-1 and L. fermentum RC-14 significantly alters vaginal flora: randomized, placebo-controlled trial in 64 healthy women. FEMS Immunol Med Microbiol 2003 35 : 131-4. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12628548.
8. Stapleton AE et al. Randomized, placebo-controlled phase 2 trial of a Lactobacillus crispatus probiotic given intravaginally for prevention of recurrent urinary tract infection. Clin Infect Dis. 2011 May;52(10):1212-7
9. Kontiokari T et al. Randomised trial of cranberry-lingonberry juice and Lactobacillus GG drink for the prevention of urinary tract infections in women. BMJ 2001 ; 322 : 1571. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11431298

Les pathologies

  • Prostatite

    Une inflammation de la prostate, ou prostatite, est le plus souvent d’origine infectieuse dans sa forme aiguë. Les at...

    Voir
Newsletter

Pour vous inscrire à la newsletter, merci de renseigner votre adresse email

Le BMI en bref

Le Biocodex Microbiota Institute, référence internationale sur les microbiotes

Voir

Choisissez la langue dans laquelle vous souhaitez recevoir la newsletter