Le stérilet ne modifie pas le microbiote vaginal

Vignette

Le stérilet modifie-t-il la composition du microbiote vaginal, entraînant une susceptibilité accrue à certaines infections ? Des chercheurs apportent la réponse.

Le stérilet est un dispositif intra-utérin (DIU) contraceptif suspecté d’être impliqué dans la modification du microbiote vaginal, et entraînant ainsi une susceptibilité accrue aux infections sexuellement transmissibles, dont le VIH. Des chercheurs de l’université du Michigan ont souhaité vérifier cette hypothèse. Ils ont mené des analyses sur le microbiote vaginal de femmes porteuses de stérilet, avant, 6 mois et un an après l’insertion du DIU. Deux types de DIU ont été étudiés : stérilets en cuivre et hormonaux. L’analyse de séquences de l’ARNr 16S bactérien provenant des prélèvements gynécologiques montre au départ de l’étude une prédominance du genre Lactobaccillus, correspondant à la flore commensale d’un microbiote vaginal sain, avec une répartition en trois groupes selon la composition du microbiote vaginal: l’un dominé par L. iners, l’autre par L. crispatus et enfin un troisième dont la composition en Lactobacillus n’est pas marquée par la surreprésentation de l’une ou l’autre espèce. Cette répartition subsiste chez ces patientes après insertion du DIU, et n’est pas associée à un type de stérilet particulier (DIU au cuivre ou aux hormones). Au final, les auteurs concluent que l’impact des DIU sur la composition du microbiote vaginal apparaît peu probable.

Source
Bassis CM. Et al. Effects of intrauterine contraception on the vaginal microbiota. Contraception. 2017 Jun 15. pii: S0010-7824(17)30164-6 
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28624570