Professionnels
de santé
Accès
grand public

Psoriasis

L’origine inflammatoire du psoriasis demeure mystérieuse. Des études ont montré des modifications du microbiote chez les patients.

Le psoriasis touche environ 2% de la population à tous les âges de la vie. La maladie se caractérise par une inflammation chronique de la peau. Elle survient chez des personnes génétiquement prédisposées à la faveur de facteurs favorisants, physiques ou psychologiques. Cette inflammation entraîne un emballement de la prolifération des cellules de l'épiderme. Les kératinocytes se renouvellent en trois jours au lieu de vingt-huit avec anomalies des cellules. Dans 20 % des cas, il existe également une atteinte articulaire douloureuse1.

Un microbiote intestinal modifié

L’origine de l’inflammation reste inconnue mais les chercheurs ont constaté des différences entre le microbiote intestinal de sujets sains, celui de personnes atteintes de psoriasis seul et celles présentant un psoriasis avec arthrite. Cette observation suggère un rôle possible du microbiote dans les lésions cutanées et la genèse des arthrites2

Des dysbioses différentes en présence d’arthrite

En cas de psoriasis, le microbiote intestinal est moins diversifié et moins riche en Coprococcus2. Dans les formes avec arthrite, il existe également une raréfaction de Ruminococcus et Akkermansia muciniphila, comme chez les personnes atteintes de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin2. Des recherches sont en cours pour savoir si les anomalies du microbiote intestinal précèdent l’apparition de l’arthrite, ce qui pourrait aider à un dépistage des sujets à risque et suggérerait un lien causal2.

Des traitements locaux et généraux

Selon sa sévérité, le traitement du psoriasis repose sur des traitements topiques (dermocorticoïdes et analogues de la vitamine D3), la photothérapie, ou des traitements généraux (rétinoïdes, méthotrexate, ciclosporine et biothérapies). Actuellement, des recherches sont en cours pour évaluer l’impact des probiotiques sur l'inflammation cutanée locale et sur la dysbiose.

 

Sources :
1. Société Française de dermatologie. http://dermato-info.fr/article/Le_psoriasis
2. Scher JU et al. Decreased bacterial diversity characterizes the altered gut microbiota in patients with psoriatic arthritis, resembling dysbiosis in inflammatory bowel disease. Arthritis Rheumatol 2015; 67: 128-39.

Les pathologies

  • Acné

    L’acné principalement attribuée à des changements hormonaux, est également associée à un microbiote cutané particulie...

    Voir
  • Eczéma atopique

    Il existerait une interaction complexe entre le système immunitaire cutané et le microbiote qui jouerait un rôle dans...

    Voir
Newsletter

Pour vous inscrire à la newsletter, merci de renseigner votre adresse email

Le BMI en bref

Le Biocodex Microbiota Institute, référence internationale sur les microbiotes

Voir

Choisissez la langue dans laquelle vous souhaitez recevoir la newsletter