Professionnels
de santé
Accès
grand public

Obésité

De nombreuses études révèlent le lien entre microbiote et obésité.  Une alimentation déséquilibrée et une composition du microbiote perturbée favoriseraient la prise de poids. Agir sur le microbiote pourrait-il enrayer ce cercle vicieux ?

L'obésité, qui touche 15% de la population française adulte, est une maladie complexe dans laquelle le microbiote intestinal tient une place de choix de par son rôle essentiel dans la digestion. Des études sur des souris l'ont montré : en l'absence totale de microbiote, les animaux, malgré un régime alimentaire identique, absorbent moins certains nutriments, et prennent donc moins de poids1.

Le microbiote varie selon le poids

Tous les microbiotes n'ont pas le même effet sur l'indice de masse corporelle. Ainsi, chez des souris un transfert de microbiote humain induit une prise de poids moindre s’il provient de personnes minces plutôt que de donneurs obèses2.

Des différences existent en effet dans la composition des microbiotes intestinaux entre personnes de différentes corpulences. Les personnes obèses auraient notamment un microbiote riche en bactéries Firmicutes et pauvre en Bacteroidetes3.

Mais établir la responsabilité de ces bactéries dans la prise de poids est complexe car l'alimentation souvent déséquilibrée des personnes obèses altère le microbiote4.

Un effet causal ?

Récemment une femme souffrant d'une infection à Clostridium difficile, soignée par transplantation du microbiote fécal de sa fille en surpoids, est devenue obèse5. Une observation qui résonne avec l'hypothèse selon laquelle, chez l'humain aussi, la composition du microbiote influe sur la prise de poids.

Des mécanismes variés

Cette action pourrait s'expliquer par des effets du microbiote sur l'absorption des nutriments, mais aussi sur la sensation de faim6 et même sur les choix alimentaires7.

A l'avenir, des interventions préventives ou thérapeutiques, par modulation du microbiote intestinal, pourraient être envisagées, même si très peu d'essais ont déjà démarré8.

Sources :

1. BÄCKHED, Fredrik et al. The gut microbiota as an environmental factor that regulates fat storage. Proc Natl Acad Sci USA 2004 ; 101 : 15718-23. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC524219/pdf/pnas-0407076101.pdf
2. RIDAURA Vanessa K et al. Gut microbiota from twins discordant for obesity modulate metabolism in mice. Science 2013 ; 341 : 1241214. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3829625/pdf/nihms525803.pdf
3. LEY et al. Human gut microbes associated with obesity. Nature. 2006;444:1022–1023. doi: 10.1038/4441022a. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17183309
4. COTILLARD Aurélie et al. Dietary intervention impact on gut microbial gene richness. Nature 2013 ; 500 : 585-8. http://www.leonard.nom.fr/publications/inra2013/nature12480_Cotilard_et_al.pdf
5. ALANG Neha et al. Weight gain after fecal microbiota transplantation. Open Forum Infect Dis 2015 ; 2 : ofv004. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4438885/pdf/ofv004.pdf
6. BRETON Jonathan et al. Gut commensal E. coli Proteins Activate Host Satiety Pathways following nutrient-induced bacterial growth. Cell Metab 2016. 23 324–334. 10.1016/j.cmet.2015.10.017 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26621107
7. ALCOCK Joe et al. Is eating behavior manipulated by the gastrointestinal microbiota? Evolutionary pressures and potential mechanisms. BioEssays. 2014;36:940–949. doi: 10.1002/bies.201400071. http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/bies.201400071/epdf
8. MUSSO Giovanni et al. Obesity, diabetes, and gut microbiota: the hygiene hypothesis expanded? Diabetes Care. 2010;33:2277–84 http://care.diabetesjournals.org/content/diacare/33/10/2277.full.pdf

Les pathologies

  • Malnutrition infantile

    La malnutrition infantile n’est pas liée uniquement à un déficit ou un excès de prises alimentaires. Le microbiote in...

    Voir
  • Nutrition entérale

    La nutrition entérale est associée à une dysbiose du microbiote entraînant fréquemment des diarrhées. Les probiotiques o...
    Voir
  • Dyslipidemies

    Fréquentes dans la population générale, les dyslipidémies augmentent considérablement les risques cardiovasculaires. Leu...
    Voir
  • Diabète

    Le diabète de type 2 ne cesse de progresser dans le monde et les mesures de prévention hygiéno-diététiques sont insuffis...
    Voir
  • Syndrome métabolique

    Glycémie et cholestérol élevés, hypertension... La présence de ces facteurs de risque vasculaire et métabolique est infl...
    Voir
  • Maladies du foie

    Voir
Lettre d'information

Pour vous inscrire à la newsletter, merci de renseigner votre adresse email

Le BMI en bref

Le Biocodex Microbiota Institute, référence internationale sur les microbiotes

Voir

Choisissez la langue dans laquelle vous souhaitez recevoir la newsletter