Grand
Public
Accès
Pro

Probiotiques

Selon l'OMS, « les probiotiques sont des micro-organismes vivants, qui, administrés en quantité suffisante, ont des effets bénéfiques sur la santé ». Naturellement présents dans certains aliments, ils existent aussi sous forme de médicaments et de compléments alimentaires. Leur rôle est de contribuer à bichonner nos microbiotes ou à corriger leur déséquilibre (dysbiose), en toute sécurité.

Quels sont leurs bienfaits ?

Les probiotiques agissent sur l’écosystème intestinal pour l’améliorer, renforcer sa fonction de barrière, booster la réponse immunitaire et diminuer l’inflammation. Les probiotiques sont utilisés en gastroentérologie pour :

  • atténuer la fréquence et la sévérité des diarrhées (gastroentérite, diarrhée à Clostridium difficile, associée aux antibiotiques…),
  • diminuer nettement les risques de rechute en cas de pouchite, une maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI),
  • améliorer le confort intestinal en cas de syndrome de l’intestin irritable….

Mais de nombreuses souches sont également à l’étude pour rééquilibrer d’autres microbiotes (cutané, vaginal…) dans des pathologies comme l’eczéma allergique, l’acné ou la vaginose.

Où trouver les probiotiques ?

Saccharomyces boulardii, Lactobacillus rhamnosus, Bifidobacterium infantis… ces noms à consonance latine sont des probiotiques favorables à votre bien-être. Sans le savoir, vous en consommez probablement dans des yaourts, du fromage, de la choucroute… et dans de nombreux autres aliments du quotidien. D’où l’importance d’avoir une alimentation saine et équilibrée.

Infographie probiotique

 

Identifier un probiotique : pas simple !

Parmi les milliards de micro-organismes, lequel choisir ? Dure tâche pour les chercheurs, qui procèdent étape par étape au fil des essais chez l’animal puis chez l’Homme :

  1.  ils réduisent peu à peu les candidats potentiels ;
  2. ils sélectionnent les micro-organismes en fonction de leurs propriétés (anti-pathogènes, anti-cholestérol…) ;
  3. ils prennent aussi en compte leur résistance au milieu intestinal (température, pH, acides biliaires…), et bien sûr leur innocuité.

Partez à la découverte des microbiotes !