Professionnels
de santé
Accès
grand public

Eczéma atopique

Il existerait une interaction complexe entre le système immunitaire cutané et le microbiote qui jouerait un rôle dans l’apparition de l’eczéma atopique. Sa modulation par des probiotiques est prometteuse en prévention.

L’eczéma atopique, plus communément appelé dermatite atopique, peut toucher jusqu’à 25 % des enfants et 7 % des adultes dans les pays industrialisés. Cette affection de type allergique se manifeste par une sècheresse et des lésions cutanées évoluant par poussées : rougeurs, démangeaisons, vésicules et croutes1

Des facteurs génétiques et environnementaux

Elle est liée à une prédisposition génétique entrainant des anomalies de structure de la peau ainsi qu’une hyperréactivité du système immunitaire. Entre 50 % et 70 % des patients qui souffrent de dermatite atopique ont un parent du premier degré qui en est atteint. Des facteurs environnementaux sont également soupçonnés de modifier l'équilibre du système immunitaire1

Le microbiote intestinal associé à l’atopie

Les microbiotes intestinal et cutané semblent contribuer à cette affection sans que les mécanismes soient clairement établis. Plusieurs études mettent en évidence une association entre le microbiote intestinal et l’allergie2 avec par exemple des modifications de celui-ci avant l’apparition d’un syndrome atopique3. Des dysbioses sont également présentes au niveau du microbiote cutané4. Il existe probablement des liens entre le microbiote intestinal et cutané via le passage des bactéries d’un tissu à l’autre ou encore via leurs interrelations avec d’autres organes tels que le système immunitaire et le cerveau5,6,7,8

Les promesses des probiotiques

Le traitement conventionnel des poussées de dermatite atopique repose sur l'utilisation de dermocorticoïdes, ou d’immunomodulateurs locaux pour les cas les plus sévères. La photothérapie a également montré son efficacité. 

Les recherches actuelles s’orientent sur la correction des dysbioses en prévention. La période néonatale parait particulièrement propice à l’induction d’une immunomodulation efficace pour diminuer le risque d’eczéma atopique. Une méta-analyse montre que l’administration de probiotiques comme Lactobacillus rhamnosus GG, à la femme enceinte semble prometteuse pour prévenir la dermatite atopique chez l’enfant9. Par ailleurs, plusieurs études ont mis en évidence l’intérêt de Lactobacillus salivarius dans la prise en charge de la dermatite atopique de l’adulte et de l’enfant10,11.

 

Sources :
1.     Société française de dermatologie, http://dermato-info.fr/article/La_dermatite_atopique
2.    Candela M, Rampelli S, Turroni S, et al. Unbalance of intestinal microbiota in atopic children. BMC Microbiol 2012 ; 12 : 95. 
3.    Penders J, Thijs C, van den Brandt PA, et al. Gut microbiota composition and development of atopic manifestations in infancy: the KOALA Birth Cohort Study. Gut 2007 ; 56 : 661-7. 
4.    Dereure. Microbiome cutané et dermatite atopique : un second génome ? Réalités pédiatriques février 2015 ; 191 : 43-45
5.    Findley K, Grice EA. The skin microbiome: a focus on patho- gens and their association with skin disease. PLoS Pathog 2014 ; 10 : e1004436. 
6.    Collins SM, Bercik P. Gut microbiota: Intestinal bacteria influence brain activity in healthy humans. Nat Rev Gastroen- terol Hepatol 2013 ; 10 : 326-7.

7.    Bowe WP, Patel NB, Logan AC. Acne vulgaris, probiotics and the gut-brain-skin axis: from anecdote to translational medicine. Beneficial Microbes 2014 ; 5 : 185-199. 
8.    Arck P, Handjiski B, Hagen E, et al. Is there a “gut-brain-skin axis”? Exp Dermatol 2010 ; 19 : 401-5.

9.    Pelucchi C, Chatenoud L, Turati F, et al. Probiotics sup- plementation during pregnancy or infancy for the prevention of atopic dermatitis: a meta-analysis. Epidemiology 2012 ; 23 : 402-14. 
10.    Drago L. et al. Effects of Lactobacillus salivarius LS01 (DSM 22775) treatment on adult atopic dermatitis: a randomized placebocontrolled study. Int J Immunopathol Pharmacol. 2011;24:1037-48.
11.    Niccoli AA. et al. Preliminary results on clinical effects of probiotic Lactobacillus salivarius LS01 in children affected by atopic dermatitis. J Clin Gastroenterol. 2014;48 Suppl 1:S34-6.

Les pathologies

  • Acné

    L’acné principalement attribuée à des changements hormonaux, est également associée à un microbiote cutané particulie...

    Voir
  • Psoriasis

    L’origine inflammatoire du psoriasis demeure mystérieuse. Des études ont montré des modifications du microbiote chez ...

    Voir
Newsletter

Pour vous inscrire à la newsletter, merci de renseigner votre adresse email

Le BMI en bref

Le Biocodex Microbiota Institute, référence internationale sur les microbiotes

Voir

Choisissez la langue dans laquelle vous souhaitez recevoir la newsletter