La prise de poids pendant la grossesse déterminante dans la santé de l'enfant

En influençant la composition du microbiote intestinal des bébés, la prise de poids pendant la grossesse serait un élément déterminant dans leur santé à long terme.

 

Une prise de poids trop importante pendant la grossesse constitue un facteur de risque de divers troubles chez l'enfant, en particulier d'obésité ou d'asthme. Certains microbiotes intestinaux pourraient aussi contribuer à leur développement. Forts de ces observations, des chercheurs se sont donc demandés si le gain de poids maternel pendant la grossesse faisait partie des facteurs susceptibles d'influencer la constitution du microbiote intestinal, ce qui pourrait expliquer leur rôle dans le développement de certaines maladies chez l'enfant.

Ils ont examiné la composition du microbiote intestinal de 84 bébés et identifié 4 profils selon le groupe bactérien le plus représenté. Les chercheurs ont confronté la composition en bactérie du microbiote intestinal de chaque bébé à la prise de poids de leur mère pendant leur grossesse. Ils ont constaté que plus les femmes avaient grossi lorsqu'elles étaient enceintes et moins leur enfant avait de chance d'avoir un microbiote dominé par des bactéries impliquées dans la régulation de l'immunité intestinale. Il est également apparu que les enfants dont les mères avaient pris moins de 12 kg présentaient un microbiote plus riche et plus diversifié que ceux dont les mères avaient pris davantage de poids. Analysés conjointement, ces résultats suggèrent que la prise de poids des femmes pendant leur grossesse influence la composition de leur microbiote intestinal et, par conséquent, de celui de leur fœtus, et joue, à terme, un rôle dans la santé de leur enfant.

 

Sources :

Robinson A. et al. Association of Maternal Gestational Weight Gain With the Infant Fecal Microbiota. J Pediatr Gastroenterol Nutr 2017 Nov;65(5):509-515.