Le rechauffement climatique appauvrirait le microbiote

Véritable menace contre la biodiversité des espèces animales et végétales, le réchauffement climatique aurait également des effets délétères sur la diversité des espèces microbiennes qui composent la flore intestinale des reptiles, et, à terme, sur la survie des espèces, selon une étude publiée dans "Nature, Ecology & Evolution".

Des espèces menacées d'extinction

Pour comprendre les conséquences d'une hausse de la température sur la flore intestinale, des chercheurs français, associés à une équipe anglaise, ont soumis des lézards vivipares à diverses conditions climatiques. Au bout d'un an, ils ont observé qu'une élévation de 2 à 3°C, correspondant aux prévisions climatiques pour la fin du XXIème siècle, provoquait une baisse de 34 % du nombre d'espèces bactériennes présentes dans leur microbiote intestinal. Une perte de diversité qui pourrait directement menacer la survie de l'espèce, alertent les chercheurs, pour qui les conséquences du changement climatique, au regard de ce nouveau risque, seraient sous-estimées.

 

Sources :
Elvire Bestion et al. Climate warming reduces gut microbiota diversity in a vertebrate ectotherm. Nature Ecology & Evolution 1, Article number: 0161 (2017) doi:10.1038/s41559-017-0161