Moduler le microbiote intestinal pour mieux combattre la malnutrition infantile

Bien avant l'avènement de la génétique, des techniques d’analyse plus classiques révélaient déjà que les communautés bactériennes intestinales étaient différentes chez les enfants souffrant de malnutrition sévère. Et si rétablir les bonnes bactéries intestinales pouvaient agir sur la croissance de ces enfants ?

Retards de croissance, séquelles à long terme sur le métabolisme, l'immunité et le développement cognitif… la malnutrition des enfants reste un problème de santé mondial, avec des solutions thérapeutiques et alimentaire qui demeurent aujourd’hui incomplètes voire insuffisantes. Les chercheurs se sont aussi rendu compte que le microbiote intestinal de ces enfants présente des défauts de maturation, avec des communautés microbiennes qui semblent être moins développées que celles d’enfant en bonne santé. Se concentrer sur le microbiote intestinal pour agir sur la croissance, tel est l’objectif de cette étude qui sort des sentiers battus et qui s’attèle à comparer un complément alimentaire ciblant le microbiote intestinal (MDCF-2) à un complément alimentaire prêt à l'emploi existant (RUSF) sur l'amélioration de la croissance de 118 enfants bangladais souffrant de malnutrition.

Des enfants qui grandissent et prennent du poids plus vite 


Bien que le RUSF soit plus calorique, les enfants ayant reçu du MDCF-2 ont montré une prise de poids plus importante et ont grandi plus vite. De plus, les enfants ayant reçu du MDCF-2 présentaient des niveaux plus élevés de protéines associées à la croissance osseuse et au développement neurologique. Autre résultat encourageant : 21 types de bactéries positivement liées à des changements dans la croissance ont été relevées.


Un espoir pour des millions d’enfants ?


Aujourd’hui, plus de 30 millions d'enfants de moins de 5 ans souffrent encore de malnutrition à travers le monde. Cette étude suggère qu’une croissance saine des enfants est inexorablement liée au développement optimal de leurs communautés intestinales après la naissance. Des études à plus grand échelle et dans des zones géographiques plus variées devraient permettre de confirmer les avantages d’une thérapie nutritionnelle ciblant le microbiote intestinal par rapport aux stratégies classiques. La confirmation de ces promesses thérapeutiques marquerait un succès important dans la lutte contre les conséquences de la malnutrition infantile. 

Sources:

Chen RY, Mostafa I, Hibberd MC, et al. A Microbiota-Directed Food Intervention for Undernourished Children. N Engl J Med. 2021;384(16):1517-1528. doi:10.1056/NEJMoa2023294