Grand
Public
Accès
Pro

Asthme

L'asthme est une maladie respiratoire chronique fréquente, potentiellement grave si elle n'est pas contrôlée. A l'instar d'autres maladies, le manque de diversité du microbiote favoriserait son développement.

On compte environ 334 millions d'asthmatiques dans le monde. Les enfants sont plus touchés que les adultes (14 % contre 6 % en moyenne). 

Une sévérité variable

Les crises caractéristiques de l'asthme sont dues à une inflammation des bronches en réaction à des facteurs déclenchants, provoquant une obstruction diffuse des voies respiratoires. S'ensuivent des difficultés à respirer, dont la sévérité et la fréquence varient d'un patient à l'autre.

De nombreux facteurs de risque

L'asthme se développe chez des personnes ayant une prédisposition génétique (terrain allergique, prématurité) et/ou exposées à des facteurs environnementaux comme les allergènes (pollens, acariens), la fumée du tabac ou la pollution de l'air. Des émotions fortes, l'air froid ou l'exercice physique peuvent aussi déclencher des crises. Par ailleurs, plusieurs études établissent un lien avec une dysbiose du microbiote intestinal et du microbiote pulmonaire, suggérant un rôle de ces écosystèmes bactériens. 

Une maladie dont on ne guérit pas

Si on ne guérit pas de l'asthme, il est possible de le maîtriser à l'aide de traitements de crise, qui limitent rapidement leur intensité, et de traitements de fond, qui visent à réduire leur fréquence et leur sévérité.
Des études précliniques sur la relation entre microbiote et asthme suggèrent qu'une modulation du microbiote pourrait prévenir cette maladie et justifie les efforts de recherche sur les probiotiques et les prébiotiques.

 

Sources :
Abrahamsson TR, Jakobsson HE, Andersson AF, et al. Low gut microbiota diversity in early infancy precedes asthma at school age. Clin Exp Allergy 2013.
Hilty M, Burke C, Pedro H, et al. Disordered microbial communities in asthmatic airways. PLoS One. 2010;5(1):e8578.
Global burden of disease due to asthma. The global Asthma Report 2014. http://www.globalasthmareport.org/burden/burden.php
Asthme. Dossier Inserm http://www.inserm.fr/thematiques/physiopathologie-metabolisme-nutrition/dossiers-d-information/asthme
Site de l'Institut de veille sanitaire. InVS http://invs.santepubliquefrance.fr//Dossiers-thematiques/Maladies-chroniques-et-traumatismes/Asthme
Tsicopoulos A. Inserm U1019, CNRS UMR 8204, Univ Lille Nord de France, Institut Pasteur de Lille. Microbiote et allergie. http://www.aart-toulouse.org/AARTDOCS/RESUMES/Resumes_C_121.pdf
Vael C, Nelen V, Verhulst S, Goossens H, Desager K. Early intestinal Bacteroides fragilis colonisation and development of asthma. BMC Pulm Med 2008: 8: 19.
Songjinda P, Nakayama J, Tateyama A, et al. Differences in developing intestinal microbiota between allergic and nonallergic infants: a pilot study in Japan. Biosci Biotechnol Biochem 2007 ; 71 : 2338-42.
Vael C, Vanheirstraeten L, Desager KN, et al. Denaturing gradient gel electrophoresis of neonatal intestinal microbiota in relation to the development of asthma. BMC Microbiol 2011 ; 11 : 68.
Fonseca VM, Milani TM, Prado R, et al. Oral administration of Saccharomyces cerevisiae UFMG A-905 prevents allergic asthma in mice. Respirology. 2017 Feb 6.
Juan Z, Zhao-Ling S, Ming-Hua Z, et al. Oral administration of Clostridium butyricum CGMCC0313-1 reduces ovalbumin-induced allergic airway inflammation in mice. Respirology. 2017 Jan 25.