Encéphalopathie hépatique

L’encéphalopathie hépatique est une complication majeure observée chez les patients présentant une maladie du foie (cirrhose), qui se caractérise par des troubles neurologiques : problèmes de raisonnement, changements de personnalité, ou encore confusion. Son traitement repose, entre autres, sur la prise d’antibiotiques, qui altèrent le microbiote intestinal au fur et à mesure des cycles de prise. Résultat : de nombreuses récidives qui, à terme, endommagent de manière irréversible.

L’existence d’une dysbiose intestinale – marquée par un appauvrissement en bactéries bénéfiques productrices d’acides gras à chaîne courte et un enrichissement en bactéries délétères associées aux troubles de la cognition - a été observée chez les patients atteints d’encéphalopathie hépatique. Ces observations ont conduit des chercheurs à envisager la transplantation de microbiote fécal comme alternative thérapeutique aux antibiotiques16.

Un donneur unique

La première étude menée dans cette indication n’a porté que sur une vingtaine d’hommes cirrhotiques, auxquels a été administré soit le traitement standard, soit une TMF combinée à un pré-traitement antibiotique visant à préparer le tube digestif du receveur. Le microbiote fécal provenait d’un seul et même donneur, sélectionné via un logiciel d’intelligence artificielle pour la richesse de sa flore microbienne en bactéries précisément manquantes chez les malades.

Une approche prometteuse

Aucun des patients greffés n’a connu de nouvel épisode d’encéphalopathie, tandis que cinq des dix patients témoins ont récidivé. Une légère augmentation de la quantité de lactobacilles et de bifidobactéries a par ailleurs été observée chez les premiers, alors qu’aucun changement n’a été constaté chez les seconds. Enfin, seule la TMF s’est accompagnée d’une amélioration des fonctions cognitives, ce qui amène les chercheurs à plaider pour la poursuite des travaux.

Encephalopathie-image-1

16 Bajaj JS, et al. Fecal microbiota transplant from a rational stool donor improves hepatic encephalopathy: A randomized clinical trial. Hepatology. 2017
17 Le syndrome métabolique, ou syndrome X, désigne l’ensemble des troubles physiologiques et biochimiques d’origine lipidique, glucidique ou vasculaire associés à un excès de poids (Fédération Française de Cardiologie)https://www.fedecardio.org/Les-maladies-cardio-vasculaires/Les-pathologies-cardio-vasculaires/zoom-sur-lesyndrome-metabolique)