Plus de nature pour un microbiote béton ?

Actu GP : Plus de nature pour un microbiote béton ?

Biodiversité et microbiote : une relation au naturel ! Première du genre, une étude finlandaise prouve le bienfait de la nature sur les microbiotes cutanés et intestinaux des jeunes enfants et leur immunité.

 

C’est le revers de la médaille des sociétés modernes, friandes de goudron, de détergents, d’antibiotiques et d’aliments transformés : les microbiotes cutanés et intestinaux qui participent à notre santé, et à notre immunité, en prennent un coup. Agressés, mal renouvelés faute de contacts avec une diversité suffisante de microbes, ils peuvent perdre leur équilibre, ce qui pourrait expliquer l’explosion actuelle des maladies du système immunitaire. Et s’il suffisait de remplacer le goudron par de la nature pour rebooster nos microbiotes ? C’est ce que suggère une étude finlandaise réalisée auprès de 75 bambins de 3 à 5 ans. Son approche est originale : les chercheurs ont végétalisé des garderies de ville (gravier recouvert de gazon, terre issue de forêt, blocs de tourbe à escalader, plantes) afin d’observer l’effet de cet environnement enrichi en microorganismes.

Le contact avec la nature dope les microbiotes

Les résultats sont sans appel. Après seulement 28 jours et 90 minutes quotidiennes à l’extérieur, les 36 petits Finlandais des 4 centres « reboostés en nature » voient leur microbiote cutané renforcé : sa diversité augmente, certaines bactéries bénéfiques se font plus nombreuses. Le changement est tel que la flore de leur peau est devenue comparable à celle de 23 autres enfants accueillis toute l’année dans des garderies qui les emmènent quotidiennement en forêt. Même tendance au niveau intestinal : le microbiote des enfants des centres végétalisés évolue rapidement en faveur de bactéries productrices d’acides gras bénéfiques.

Immunité : le pouvoir de la biodiversité !

Mieux, le système immunitaire des enfants a également évolué vers un profil moins inflammatoire. Tout semble donc suggérer que l’introduction de nature dans la garderie serait bénéfique pour le système immunitaire des bambins : au contact des microorganismes de la terre et des végétaux, leurs défenses se construiraient de manière équilibrée. Vous n’avez désormais plus aucune raison d’interdire à vos enfants de gratouiller dans la terre ou de se rouler dans l’herbe : c’est bon pour leur santé !

 

Sources :

Roslund MI, Puhakka R, Grönroos M, et al.; ADELE research group. Biodiversity intervention enhances immune regulation and health-associated commensal microbiota among daycare children. Sci Adv. 2020 Oct 14;6(42):eaba2578. doi: 10.1126/sciadv.aba2578.