Asthme

Maladie respiratoire chronique fréquente, qui atteint aussi bien les adultes que les enfants, l’asthme touche plus de 260 millions de personnes dans le monde1. Il s’agit de la maladie chronique la plus répandue chez les enfants1. Un asthme non contrôlé, forme la plus invalidante de la maladie, a de lourdes conséquences sur le quotidien des patients. La découverte de l’implication des microbiotes intestinal, pulmonaire et nasal et dans le développement de l’asthme ouvre de nouvelles perspectives thérapeutiques. Explications.

Publié le 13 octobre 2020
Mis à jour le 20 décembre 2021
Actu GP On lève le pied sur le ménage ! les poussières protègeraient contre l'asthme !

A propos de cet article

Publié le 13 octobre 2020
Mis à jour le 20 décembre 2021

Qu’est-ce que l’asthme ?

Il s’agit d’une maladie chronique du système respiratoire qui se manifeste par une toux, un sifflement, un essoufflement, une gêne respiratoire (difficulté à respirer), ou une association de ces symptômes1. Ceux- ci sont dus à un rétrécissement des voies aériennes dans les poumons à cause d’une inflammation des bronches1. L’asthme se manifeste par crises plus fréquemment durant la nuit ou lors d’une activité physique. La sévérité et la fréquence de ces crises varient d’un patient à l’autre1.

Le saviez-vous ?

  • L’asthme est une pathologie qui touche plus les enfants que les adultes. La mortalité est par contre plus importante chez l’adulte2.
  • L’asthme infantile est plus courant chez les garçons, et chez l’adulte ce sont les femmes qui sont le plus touchées2.

Prédispositions et facteurs déclencheurs de l'asthme

L'asthme est une maladie complexe multifactorielle. Elle peut se développer chez des personnes avec une prédisposition génétique (terrain allergique) et/ou exposées à des facteurs environnementaux comme les allergènes (pollens, acariens), la fumée du tabac ou la pollution de l'air. Des émotions fortes, l'air froid ou l'exercice physique peuvent aussi déclencher des crises. Enfin, des facteurs liés à l'individu peuvent également entrer en jeu, comme une infection, ou encore de l'obésité2.

Quel lien avec le microbiote ?

De nombreuses études rapportent le rôle que joueraient nos différents microbiotes dans la maladie :

Le microbiote intestinal

Le microbiote intestinal : une diversité réduite, c’est-à-dire un déséquilibre de sa composition (que l'on appelle (sidenote: Dysbiose La « dysbiose » n’est pas un phénomène homogène : elle varie en fonction de l’état de santé de chaque individu. Elle est généralement définie comme une altération de la composition et du fonctionnement du microbiote, provoquée par un ensemble de facteurs environnementaux et liés à l’individu, qui perturbent l’écosystème microbien. Levy M, Kolodziejczyk AA, Thaiss CA, et al. Dysbiosis and the immune system. Nat Rev Immunol. 2017;17(4):219-232. ) ) dans les premières années de vie est associée à un risque accru de développer de l'asthme plus tard dans l'enfance3. Certains chercheurs pensent d'ailleurs que l’analyse du microbiote intestinal d’un nourrisson permettrait de prédire le risque de survenue de la maladie4. L'un des facteurs de déséquilibre très étudié est l'impact des antibiotiques lorsque ceux-ci sont pris dès les premières semaines, voire les premiers mois de vie, c’est-à-dire au moment où le microbiote intestinal ainsi que l'immunité se mettent en place5. Certaines études ont mis en évidence une association entre leur prise et l'augmentation du risque d’asthme plus tard dans l'enfance6. Une équipe de recherche a récemment supposé que la dysbiose intestinale présente chez les nourrissons exposés aux antibiotiques pouvait être responsable de l'asthme chez les enfants7. Mais ce mécanisme reste à confirmer.

Le microbiote pulmonaire

Le microbiote pulmonaire : son rôle est également pointé du doigt bien qu'il s'agisse d'un domaine de recherche en pleine expansion et les connaissances encore très limitées8. La découverte d’une flore pulmonaire particulière avec des signatures spécifiques chez les patients suggère un rôle dans l’asthme9,10. De plus, il semblerait que la fonction respiratoire en cas d'asthme modéré à sévère soit associée au degré d'inflammation dans les poumons, et également à la composition du microbiote11,12. La recherche progresse pour confirmer ces résultats, et la caractérisation des populations bactériennes vivant dans les voies respiratoires basses a pour intérêt principal d'aider à une meilleure prise en charge des patients, voire à une meilleure prédiction des crises10.

Le microbiote nasal

Le microbiote nasal : ici encore, les données sont très limitées. Cependant, un déséquilibre dans sa composition serait également associé à la pathologie13, voire à la sévérité de la crise14, sans que la relation de causalité ne soit établie. Enfin, comme pour le microbiote intestinal, une étude très récente réalisée sur 700 enfants suggère que l’altération du microbiote nasal par les traitements antibiotiques pris avant 1 an pouvait expliquer l’apparition d’un asthme infantile à 7 ans15. Ceci reste bien sûr à confirmer.

Vivre avec l’asthme : quels traitements et solutions ?

Si l’asthme ne se guérit pas, des traitements assurent aux patients asthmatiques une meilleure qualité de vie pour leur assurer une vie normale et active. Les traitements symptomatiques permettent principalement de limiter l’intensité des crises aiguës en ouvrant les bronches. Des traitements de fond réduisent, quant à eux, l'inflammation des voies aériennes, afin d'améliorer la fonction respiratoire, réduisant ainsi la sévérité des crises1

Des études scientifiques sur la relation entre le microbiote et l'asthme suggèrent que la modification du microbiote pourrait prévenir cette maladie et poussent les chercheurs à concentrer les efforts de recherche sur l'utilisation de probiotiques et de prébiotiques16,17. Leur utilisation en tant que traitement est également à l'étude18.

Existent-ils des facteurs protecteurs ?

Il semblerait que l’exposition à des (sidenote: Microorganismes Organismes vivants qui sont trop petits pour être vus à l'œil nu. Ils incluent les bactéries, les virus, les champignons, les archées, les protozoaires, etc… et sont communément appelés "microbes". What is microbiology? Microbiology Society.   ) pendant la petite enfance soit bénéfique pour prévenir l’asthme. Contrairement aux idées reçues, vivre dans un environnement aseptisé n'a pas forcément un effet protecteur contre les maladies respiratoires. Certaines études montrent ainsi que la poussière des maisons n'est pas nécessairement un facteur de risque de développement de la maladie19. D'autres études ont mis en évidence une diminution du risque d’asthme chez les enfants nés et élevés à la campagne20, et avec des animaux domestiques21.

Cet article est issu de sources scientifiques validées mais, en cas de symptômes, n’hésitez pas à consulter votre médecin généraliste ou votre pédiatre.

BMI-21.27
Sources

1 World Health Organization. 2021. Asthma. World Health Organization, Geneva, Switzerland. https://www.who.int/news-room/fact-sheets/detail/asthma

Dharmage SC, Perret JL, Custovic A. Epidemiology of Asthma in Children and Adults. Front Pediatr. 2019 Jun 18;7:246. 

Abrahamsson TR, Jakobsson HE, Andersson AF, et al. Low gut microbiota diversity in early infancy precedes asthma at school age. Clin Exp Allergy. 2014 Jun;44(6):842-50. 

Stokholm J, Blaser MJ, Thorsen J, et al. Maturation of the gut microbiome and risk of asthma in childhood. Nat Commun. 2018 Jan 10;9(1):141. 

Coker MO, Juliette C. Madan JC. Chapter 3 - The microbiome and immune system development, The Developing Microbiome. Academic Press. 2020. p 43-66.

Murk W, Risnes KR, Bracken MB. Prenatal or early-life exposure to antibiotics and risk of childhood asthma: a systematic review. Pediatrics. 2011 Jun;127(6):1125-38. 

Patrick DM, Sbihi H, Dai DLY, et al. Decreasing antibiotic use, the gut microbiota, and asthma incidence in children: evidence from population-based and prospective cohort studies. Lancet Respir Med. 2020 Nov;8(11):1094-1105. 

Hauptmann M, Schaible UE. Linking microbiota and respiratory disease. FEBS Lett. 2016 Nov;590(21):3721-3738.

Millares L, Bermudo G, Pérez-Brocal V, et al. The respiratory microbiome in bronchial mucosa and secretions from severe IgE-mediated asthma patients. BMC Microbiol. 2017 Jan 19;17(1):20. 

10 Sullivan A, Hunt E, MacSharry J, et al. 'The Microbiome and the Pathophysiology of Asthma'. Respir Res. 2016 Dec 5;17(1):163. 

11 Turturice BA, McGee HS, Oliver B, et al. Atopic asthmatic immune phenotypes associated with airway microbiota and airway obstruction. PLoS One. 2017 Oct 20;12(10):e0184566.

12 Taylor SL, Leong LEX, Choo JM, et al. Inflammatory phenotypes in patients with severe asthma are associated with distinct airway microbiology. J Allergy Clin Immunol. 2018 Jan;141(1):94-103.e15. 

13 Kang HM, Kang JH. Effects of nasopharyngeal microbiota in respiratory infections and allergies. Clin Exp Pediatr. 2021 Apr 15.

14 Zhou Y, Jackson D, Bacharier LB, et al. The upper-airway microbiota and loss of asthma control among asthmatic children. Nat Commun. 2019 Dec 16;10(1):5714.

15 Toivonen L, Schuez-Havupalo L, Karppinen S, et al. Antibiotic Treatments During Infancy, Changes in Nasal Microbiota, and Asthma Development: Population-based Cohort Study. Clin Infect Dis. 2021 May 4;72(9):1546-1554. 

16 Meirlaen L, Levy EI, Vandenplas Y. Prevention and Management with Pro-, Pre and Synbiotics in Children with Asthma and Allergic Rhinitis: A Narrative Review. Nutrients. 2021 Mar 14;13(3):934. 

17 Fonseca VMB, Milani TMS, Prado R, et al. Oral administration of Saccharomyces cerevisiae UFMG A-905 prevents allergic asthma in mice. Respirology. 2017 Jul;22(5):905-912. 

18 Chiu CJ, Huang MT. Asthma in the Precision Medicine Era: Biologics and Probiotics. Int J Mol Sci. 2021 Apr 26;22(9):4528. doi: 10.3390/ijms22094528.

19 O'Connor GT, Lynch SV, Bloomberg GR, et al. Early-life home environment and risk of asthma among inner-city children. J Allergy Clin Immunol. 2018 Apr;141(4):1468-1475. 

20 Depner M, Taft DH, Kirjavainen PV, et al.  Maturation of the gut microbiome during the first year of life contributes to the protective farm effect on childhood asthma. Nat Med. 26(11):1766-1775. 2020 ;

21 Mäki, J.M., Kirjavainen, P.V., Täubel, M. et al. Associations between dog keeping and indoor dust microbiota. Sci Rep. 2021 Mar 5;11(1):5341.

en_view en_sources

    A lire aussi