Le lait de soja fermenté, il a tout bon !

La consommation quotidienne de lait de soja s'avère bénéfique pour la peau des femmes préménopausées, mais il doit être fermenté par des lactobacilles (des bactéries lactiques particulières) pour améliorer l’équilibre du microbiote intestinal, selon une étude japonaise.

 

Le lait de soja contient des substances végétales (les isoflavones) qui seraient porteuses de multiples vertus. Comparables aux hormones féminines (estrogènes), elles préviendraient le cancer du sein, limiteraient les symptômes de la ménopause et de l'ostéoporose, et amélioreraient l'état de la peau. Or pour agir, les isoflavones doivent être assimilées par l'organisme. Une équipe japonaise a montré qu'une prise unique de lait de soja fermenté par lactobacilles et enrichi en isoflavones augmentait l’effet du principe actif de ces dernières.

Et en cure ?

Pour savoir si le lait de soja fermenté a plus de propriétés bénéfiques sur la peau et sur la flore intestinale que du lait de soja classique, les chercheurs ont recruté 52 femmes en préménopause. Tous les jours pendant huit semaines, certaines d’entre elles devaient boire du lait de soja fermenté par lactobacilles et enrichi en isoflavones ; les autres du lait de soja non transformé. Les effets des deux breuvages ont été analysés grâce à un questionnaire soumis aux participantes sur la qualité de la peau (élasticité, sécheresse, finesse...) et à divers examens médicaux (cutané, analyses des urines et des selles).

Peu de différences entre les deux groupes

Dans les deux groupes, même variation du taux d'isoflavones, et même satisfaction concernant la qualité de la peau, dont l'amélioration a été confirmée par l'examen cutané. Un lien positif établi entre taux d’isoflavones et qualité de la peau, selon les chercheurs. Seule différence : la composition du microbiote des femmes ayant consommé du lait de soja fermenté s’est modifiée au bénéfice des « bonnes » bactéries. Consommé régulièrement, le lait de soja améliore l'état de la peau en augmentant l’action bénéfique des isoflavones, et le lait de soja fermenté a – bénéfice supplémentaire - un impact positif sur le microbiote intestinal, concluent les auteurs.

 

Sources :

T. Nagino et al. Effects of fermented soymilk with Lactobacillus casei Shirota on skin condition and the gut microbiota: a randomised clinical pilot trial. Beneficail Microbes, 2017, online.