Diarrhée Associée aux Antibiotiques

Les antibiotiques peuvent provoquer une diarrhée pendant le traitement ou dans les deux mois suivant leur arrêt. Généralement bénigne, cette diarrhée post-antibiotique peut parfois cacher une infection intestinale grave. 

Les antibiotiques déséquilibrent la flore microbienne

Les antibiotiques, s'ils éradiquent les germes pathogènes responsables de votre infection, peuvent également détruire certaines bactéries bénéfiques de votre microbiote, provoquant systématiquement un déséquilibre plus ou moins important au sein de cet écosystème. Ce phénomène, connu sous le terme de dysbiose, est à l'origine de la diarrhée. Entre 5 et 20 % des antibiotiques provoquent une diarrhée.

Une diarrhée généralement sans autres symptômes

Dans la grande majorité des cas, la diarrhée post-antibiotique est d'origine fonctionnelle ; qualifiée de simple, elle se caractérise par l'émission de selles molles ou liquides, sans autre symptôme associé. Généralement, tout rentre dans l'ordre spontanément en moins de 48h.

Plus rarement (1 à 2 % des prescriptions antibiotiques), les antibiotiques vont induire une baisse d’une certaine partie de la population bactérienne. Les niches laissées vides vont être colonisées par des bactéries pathogènes, principalement Clostridium difficile et Salmonella, qui vont provoquer une infection intestinale se manifestant par des diarrhées plus sévères, potentiellement mortelles. 

L'arrêt des antibiotiques, le traitement le plus efficace 

Le traitement d'une diarrhée post-antibiotique simple repose sur l'arrêt de l’antibiotique en cause, afin de permettre au microbiote de se restaurer. C'est la phase de résilience : peu à peu, de nouveaux micro-organismes, proches des souches initiales mais pas nécessairement identiques, vont recoloniser la flore intestinale, aboutissant à un nouvel équilibre. Cependant, il est possible de prévenir les diarrhées en proposant d’associer certains probiotiques (Saccharomyces boulardii) aux antibiotiques.

Les formes sévères de diarrhée associée aux antibiotiques nécessitent une exploration des selles afin d'identifier le germe à l'origine de l'infection. Un traitement antibiotique ciblé, associé à des probiotiques en cas de récidive, voire une greffe ou transplantation fécale pour les formes résistantes, sera proposé. La levure Saccharomyces boulardii a fait la preuve de son efficacité, elle est, entre autres, non détruite par les antibiotiques.

Les troubles liés à l’appareil digestif

  • TFI Adulte / Enfant

    Les troubles fonctionnels intestinaux (TFI), la plus fréquente des affections intestinales, sont un ensemble de symptômes digestifs chroniqu...
    Voir
  • MICI

    Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) regroupent la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique. Ces maladies n’on...
    Voir
  • Diarrhée du voyageur

    Généralement bénigne, la diarrhée du voyageur (ou "tourista"), est une infection le plus souvent d'origine bactérienne, qui perturbe tempora...
    Voir
  • Gastroentérite infectieuse

    Principale cause de mortalité dans les pays en développement, la gastroentérite infectieuse est, dans les pays occidentaux, généralement bén...
    Voir
  • Cancers digestifs

    Le cancer colorectal et le cancer de l'estomac sont deux cancers digestifs à l'origine desquels le microbiote intestinal joue certainement u...
    Voir
  • Maladie coeliaque

    La maladie cœliaque est une maladie digestive auto-immune due à une intolérance au gluten. Différents facteurs seraient
    Voir