Gastroentérite infectieuse

Principale cause de mortalité dans les pays en développement, la gastroentérite infectieuse est, dans les pays occidentaux, généralement bénigne et le plus souvent virale. Outre les mesures d'hygiène habituelles, les probiotiques pourraient s'avérer utiles dans sa prise en charge.

Les aliments contaminés souvent en cause

Qu'il soit viral, bactérien ou parasitaire, c'est l'introduction brutale d'un pathogène dans le microbiote intestinal qui, en perturbant cet écosystème bien établi, va déclencher une gastroentérite infectieuse. Dans la majorité des cas, la contamination se fait via l’eau ou des aliments contaminés, ou directement par un contact physique d’un individu à un autre.

Des symptômes abdominaux qui ne durent pas

En plus d'avoir des selles liquides plusieurs fois par jour, vous souffrez probablement de nausées, de crampes abdominales et de vomissements. Certains ont peut-être même de la fièvre accompagnée de frissons. Des symptômes impressionnants mais qui disparaissent généralement en quelques jours, sauf dans le cas de certaines diarrhées bactériennes.

L'interrogatoire, principal outil de diagnostic

Le diagnostic de la gastroentérite infectieuse repose principalement sur un interrogatoire pour comprendre le contexte de survenue de l'infection et déterminer sa cause. Dans certains cas, le médecin peut être amené à vous prescrire une analyse des selles pour adapter son traitement.

Les antibiotiques souvent inutiles, voire contre-productifs 

Quelle que soit la cause de la gastroentérite infectieuse, la réhydratation constitue son principal traitement. Loin d'être indispensable, le traitement antibiotique ne se justifie que si la cause bactérienne de la diarrhée a été établie. Dans le cas contraire, les antibiotiques pourraient s'avérer contre-productifs, sachant que l’origine est essentiellement virale. A l'inverse, les probiotiques (par ex. Saccharomyces boulardii), en restaurant le microbiote, pourraient limiter l'importance et la durée de la gastroentérite infectieuse.

Les troubles liés à l’appareil digestif

  • Diarrhée Associée aux Antibiotiques

    Les antibiotiques peuvent provoquer une diarrhée pendant le traitement ou dans les deux mois suivant leur arrêt. Généralement bénigne, cette...
    Voir
  • TFI Adulte / Enfant

    Les troubles fonctionnels intestinaux (TFI), la plus fréquente des affections intestinales, sont un ensemble de symptômes digestifs chroniqu...
    Voir
  • MICI

    Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) regroupent la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique. Ces maladies n’on...
    Voir
  • Diarrhée du voyageur

    Généralement bénigne, la diarrhée du voyageur (ou "tourista"), est une infection le plus souvent d'origine bactérienne, qui perturbe tempora...
    Voir
  • Cancers digestifs

    Le cancer colorectal et le cancer de l'estomac sont deux cancers digestifs à l'origine desquels le microbiote intestinal joue certainement u...
    Voir
  • Maladie coeliaque

    La maladie cœliaque est une maladie digestive auto-immune due à une intolérance au gluten. Différents facteurs seraient
    Voir